Le Vin

Désormais depuis quelques années les vins sardes obtiennent une certaine reconnaissance et sont appréciés sur un plan national et international.

De nouveaux vignobles naissent continuellement et très vite ils sont en mesure de produire des vins capables de remporter  des prix importants dans les principaux concours de vins.

Ceci est un signe, nous revenons vers une culture traditionnelle de la vigne, nous valorisons surtout des cépages originaires de notre terroir qui avaient été abandonné à cause des politiques agricoles des années 70 qui avaient encouragé leur abandon.

Les cépages les plus importants et les plus répandus sont : le cannonau, le nuragus, le monica, le vermentino, le carignano, le sangiovese et le bovale.

Le Bovale
C’est un cépage rouge que l’on a longtemps utilisé pour le couper avec d’autres vins dans la zone du Campidano. Aujourd’hui il est vinifié d’une manière pure avec des niveaux de qualité très élevés surtout dans la zone de Terralba. Il a une couleur rouge rubis intense avec des parfums fruités tels que l’odeur de la prune mûre et des fruits des bois. Il a une bonne structure même s’il se caractérise surtout par sa rusticité. Il accompagne bien les plats à base de viandes.

Le Cannonau
Sans aucun doute c’est le cépage rouge le plus important de la Sardaigne et le plus connu en dehors de l’île. Il est cultivé dans toute l’île et il présente différentes caractéristiques selon ses zones de cultures. Sa couleur est transparente, rubis avec des reflets violacés quand il est jeune, ses parfums sont intenses et fruités avec des senteurs de prunes et de mûres. Il se marie bien avec les plats de viandes rouges et fromages de saison.

Le Carignano
C’est un cépage rouge résistant aux vents marins, il pousse bien le long des côtes sud occidentale de l’île.Le vin que l’on obtient à une couleur rouge rubis intense, un parfum fruité, floral avec des odeurs herbacées qui tendent à évoluer sur des notes épicées. Il se marie très bien avec les viandes rôties et les fromages de saison.

Le Cagnulari
Ce cépage rouge est présent depuis des siècles en Sardaigne, il est cultivé quasi exclusivement dans la zone de Sassari. Par le passé, le vin obtenu était souvent utilisé pour couper d’autres vins rouges moins intenses et charnus. Le cagnulari était en voie de disparition, il a été sauvé grâce à la ténacité d’une dizaine de petits producteurs qui ont cru en ce cépage. Généralement il a une couleur rouge rubis et un parfum fruité. Peu tannique et de bonne structure il se marie bien avec les viandes et les fromages de saison.

Le Girò
C’est un cépage rouge très répandu en Sardaigne méridionale et ses origines remontent probablement à l’époque de l’occupation espagnole. Vu sa productivité très irrégulière il avait été abandonné au profit d’autres cépages moins problématiques. On a repris sa production il y a peu de temps et en petite quantité. Habituellement il est utilisé pour obtenir des vins un peu sucrés qui se marient avec les pâtisseries et les fromages de saison.

Le Malvasia
Ce cépage blanc est cultivé dans toute la Sardaigne, même si le Malvasia le plus connu est celui produit à Bosa. Le vin a une couleur dorée avec des reflets ambrés et des parfums très intenses de fruits mûrs et secs. Il se marie très bien avec les pâtisseries à pâte d’amandes. Il est également exceptionnel comme vin de méditation.

Le Monica
C’est un cépage rouge aux lointaines origines espagnoles. Il est cultivé dans toute la Sardaigne. On obtient de ce cépage un vin de couleur rouge rubis intense, avec des parfums prononcés et vineux et une acidité contenue. Il est souvent utilisé dans les mélanges de raisins  pour donner  une note de douceur. Il se marie très bien avec des plats structurés.

Le Moscato
C’est un cépage aromatique blanc cultivé dans toute l’île et plus particulièrement dans le zone de Cagliari. Le vin que l’on obtient a des parfums intenses de miel, fruits secs, figues et abricots secs. Il se marie bien avec les gâteaux secs et les fromages composés de pâtes persillées et de saison. Optimal comme vin de méditation.

Le Nasco
C’est un cépage blanc originaire de la Sardaigne surtout cultivé dans la zone du Campidano. Habituellement il est utilisé pour produire des vins moelleux, aujourd’hui il est aussi vinifié avec succès en vin sec. La version moelleuse se marie parfaitement avec les pâtisseries à base d’amandes alors que le vin sec se marie avec les plats de poissons et viandes blanches.

Le Nuragus
C’est un cépage blanc le plus cultivé en Sardaigne, il fut importé par les Phéniciens. Le vin que l’on obtient est de couleur jaune paille avec des parfums fruités et délicats (pomme, fleurs d’acacias). Frais il se marie bien avec les fruits de mer et le pecorino frais.

Le Semidano
C’est un cépage blanc, autochtone il est surtout cultivé dans la zone de Mogoro dans la province d’Oristano. Le vin obtenu est de couleur jaune paille intense, au parfum fruité et au goût sec et savoureux. Il se marie bien avec les viandes blanches et les soupes de fruits de mer.

Le Torbato
C’est un cépage blanc dont les origines sont sûrement espagnoles, il est cultivé surtout dans la zone d’Alghero. Il est utilisé pour produire des vins secs et dans certains cas des vins mousseux. Il a une couleur jaune paille peu intense avec des parfums fruités, florales et végétales. Il se marie très bien avec les plats de crustacés et mollusques.

Le Vermentino
C’est le seul cépage blanc qui bénéficie de l’appellation d’origine contrôlée et garantie en Sardaigne (D.O.C.G.). Sa culture est répandue dans toute l’île, mais c’est en Gallura où il fut introduit à la fin de l’an 800 qu’il a trouvé son parfait terroir grâce à la nature de son sol granitique. Habituellement le vin obtenu a une couleur jaune paille avec des parfums de végétaux typiques de la Méditerranée et de notes de fruits à chair blanche. En bouche il s'exprime avec un bon corps et une bonne persistance, qui se ferme avec un léger arrière-goût d'amande amère. Il se marie bien avec les plats de poissons et les plats au goût délicat.

Le Vernaccia
Ce cépage blanc a des origines tellement lointaines qu’aujourd’hui on le considère comme originaire de la Sardaigne. La production du Vernaccia est autorisée seulement dans la province d’Oristano. On obtient ce vin selon la technique du « sous-voile » qui permet un affinement et une oxydation contrôlée du vin semblable à la technique de production du Xeres. Il a une couleur jaune dorée avec des reflets ambrés, son parfum est très intense avec des odeurs de fruits secs et d’épices. Il se marie traditionnellement avec la bottarga. Dans sa gamme plus moelleuse il convient très bien aux biscuits secs.


Pour plus de renseignements vous pouvez consulter le dépliant de la région sarde dédié aux vins.