Les Pâtisseries


Dans ce paragraphe il vous sera cité les pâtisseries les plus représentatives de la Sardaigne. Il existe un panel très important qui est lié aux régions et aux fêtes religieuses.

Amaretti
L'une des pâtisserie sardes les plus connus. L’ingrédient principal pour l’obtenir est de l’amande amère, savamment mélangée avec du sucre et des blancs d’œufs. Souvent, l'amande est également utilisée pour la décoration extérieure.

Bianchini
Ils sont la variante sarde des meringues. La pâte à base de blancs d'œufs fouettés dans la neige est enrichie de zeste de citron râpé et de grains d'amandes grillées.

Biscotto di Fonni
Il s’agit d’une sorte de grand savoyard, originaire du centre de Fonni, mais consommé dans toute l’île. C’est un biscuit moelleux, parfumé souvent utilisé pour faire le Tiramisù, idéal à tremper dans le café ou le thé.

Caschettas
C’est une pâtisserie originaire de la Barbagia. Elle est composée de très fines feuilles de pâte, qui sont pliées en forme de fleurs avec à l’intérieur une garniture très goûtue composée de miel, d’amandes, d’écorces d’orange, de sucre et de safran.

Copuletas
C’est une pâtisserie qui a la forme d’une petite barque en pâte très fine avec une gênoise garnie d’une pâte d’amandes avec des écorces de citron et quelques gouttes de liqueur.

Corigheddos
C’est une pâtisserie que l’on fabriquait à l’occasion des mariages et dont la préparation était confiée à la mère, la belle-mère ou la marraine de la mariée. Le nombre de cœur qui l’a composée correspondait au niveau social de la famille. Pâte feuilletée en forme de cœur, elle contient une garniture moelleuse et goûteuse faite de miel, d’amandes et d’écorces d’orange.

Gueffus
Ce sont de petites boules de pâte d'amande, très délicates et savoureuses, souvent parfumées à la liqueur de myrte. Ils sont enveloppés comme des bonbons dans les feuilles de papier de soie coloré.

Mustazzolus
C’est une pâtisserie dont la préparation est longue car l’on doit laisser reposer la pâte 15 à 20 jours avant de la cuire. Elle se prépare avec une fine semoule, de l’eau, de la levure, du sucre, de la cannelle et de l’écorce de citron avec un léger glaçage dessus, cela fond en bouche.

Pani ‘e Saba
L’ingrédient de base de cette pâtisserie est le verjus (jus acide extrait des raisins n’ayant pas mûri) à savoir le moût de raisin cuit avec des arômes, des coings et écorces d’orange jusqu’à obtenir une mélasse douce et épaisse. Dans la pâte à base de semoule et d’eau sont ajoutées en plus de la mélasse des noisettes, des amandes, des raisins secs, du miel, des oranges confites et des œufs. Et on la décore avec de petites billes de sucre colorées.

Papassinos
Il s’agit d’une pâtisserie très riche composée de différents ingrédients, parmi lesquels les raisins secs. Le plus souvent il a la forme d’un losange décoré d’un glaçage blanc et de petites billes de sucre colorées.

Pardulas
C’est une pâtisserie faite pour les fêtes de Pâques, elle se compose d’une pâte croquante à l’extérieur avec les bords repliés et à l’intérieur une garniture de ricotta ou fromage frais, sucre, safran et écorces d’orange ou de citron.

Piricchittus
Ce sont des biscuits ronds et croquants. Ils sont caractéristiques par leur glaçage qui consiste à les immerger dans un sirop encore chaud composé d’eau, de sucre et écorces d’orange.

Pistoccus Tostaus
Ils sont appelés également Pistoccus de Cappa et sont typiques de la plaine du Campidano. Ce sont des biscuits durs au toucher mais friables en bouche, recouvert d’un glaçage blanc obtenu avec l’albumen de l’œuf.

Seadas
C’est la pâtisserie la plus connue de Sardaigne. Sa forme est ronde et en  pâte feuilletée, sa garniture est constituée d’un fromage frais à pâte filée avec des écorces d’orange ou de citron. Il est frit dans de l’huile bouillante et il est servi encore chaud avec une couche de miel dessus.

Bianchini
Amaretti
Gueffus